Germania 2020

Le bullion Germania 2020 dévoilé !

Pour la seconde édition, le bullion Germania 2020 voit l’allégorie allemande associée à l’aigle à deux têtes.

Pour le bullion Germania 2020 , l’institut émetteur privé Germanian Mint a suivi le vote d’internautes concernant le design général de ce millésime. 

Soyez les premiers informés de leur mise en vente en vous inscrivant à l’alerte disponibilité, ICI !

Germania 2020

 

La silhouette de Germania sur la version 2020 est représentée de façon altière, la cape au vent. Germania est accompagnée de l’aigle à deux têtes – symbole de la mythologie germanique, associé à Janus, le dieu de toutes les origines, gardien des portes, portails, passages et ponts, des contrats et des alliances. Les têtes de l’aigle tournées vers l’opposé symbolisent le passé et l’avenir.

Au revers, l’aigle à deux têtes est à présent plus précis dans ses détails et son aspect !

Germania 2020

Deux versions en argent 999,9‰ sont proposées. Une once (31.1035 g.) ayant un diamètre de 38,61 millimètres est émis à 25 000 exemplaires. Pour la première fois, une version d’un kilo en tirage très limité (seulement 100 exemplaires) est proposé aux collectionneurs. Elle a un diamètre de 100 millimètres.  

Germania était considérée, en particulier au XIXe siècle, comme la personnification de la nation allemande, de la Germanie. Dès l’Empire romain, la personnification de la Germanie était représentée sous les traits d’une femme, par exemple sur des pièces de Domitien, avec, pour légende : Germania capta, signifiant « la Germanie captive », allusion à la victoire sur les Cattes.

À l’époque médiévale aussi, on trouve, dans un évangéliaire d’Othon III, la personnification de l’Allemagne, Germania, en compagnie de Roma, Gallia et Sclavinia. Dans la première moitié du XIXe siècle, les efforts pour réunir l’Allemagne morcelée en petits états s’accompagnèrent d’un développement du nationalisme. La première représentation populaire d’une Germania fut créée par le peintre de Düsseldorf Lorenz Clasen avec sa Germania en sentinelle sur le Rhin (Wacht am Rhein).

Cette allégorie gagna bien davantage de terrain au cours des années 1870 et 1871. Les innombrables monuments à la Victoire et aux Guerriers ont ensuite suscité de nouveaux styles de représentation, parmi lesquels le Monument de Niederwald, de Johannes Schilling, est devenu le plus populaire. Cette Germania est un mélange de valkyrie, vierge des batailles, et de mère allemande, matérialisant la patrie enveloppante.

Suivez l’actualité numismatique avec Monnaie Magazine !

 

Category: ActualitéINFOS A NE PAS RATERLINGOTS & BULLIONSMONNAIE MAGAZINE +NOUVEAUTÉSNumismatiqueOr et ArgentTrouver Monnaie Magazine

Tags: