semeuse

Qui était la Semeuse d’Oscar Roty?

Tous les numismates connaissent la Semeuse d’Oscar Roty mais rares sont ceux qui peuvent citer le nom du modèle du fameux graveur…

Depuis 1897, la Semeuse d’Oscar Roty est devenue un des symboles les plus reconnaissables de la République française. Ornée de son bonnet phrygien, on la retrouve sur les pièces en argent de la IIIe République et depuis 1960, sur de nombreuses monnaies à l’occasion de la réforme des nouveaux francs.

Semeuse

Dessiné à l’origine pour une médaille du ministère de l’Agriculture mais dont le projet fut abandonné, ce dessin de Roty présente une république apaisée et nourricière, porteuse d’espoir avec le soleil levant à l’horizon. Avec l’arbre et Marianne, la semeuse fait partie des 3 symboles présents sur la face nationale française des euros.

Son dessin eut tellement de succès qu’Oscar Roty fut rapidement sollicité par l’administration des postes pour adapter son dessin à un timbre. On le retrouve depuis régulièrement dans toutes les collections de numismates ou de philatélistes !

semeuse

Pour faire son dessin, Oscar Roty s’inspira de la mythologie avec la figure de Cérès. On dit qu’il fut également marqué par le geste d’une jeune paysanne à l’occasion d’une ballade à la campagne. Afin de préparer sa représentation, il fit appel à une jeune italienne immigrée de son quartier, Rosalinda Pesce, dont l’allure correspondait à l’idée et à la silhouette qu’il recherchait. Celle qui allait ornée les pièces de monnaie française pendant des années ne fut payée que 100 sous pour prendre la pose devant l’appareil photo de Roty. Il semblerait, qu’elle ne put jamais profiter de son vivant de ressources liés à sa participation à la création de cette icône numismatique. Malgré ses demandes répétées, les autorités comme les ayant-droits d’Oscar Roty refusèrent d’admettre son rôle de modèle, préférant mettre en avant une modèle professionnelle habituelle du graveur.

Semeuse

La Semeuse apparaît sur les monnaies à la fin du XIXe siècle (50 centimes, 1 Franc, 2 Francs), et reste l’effigie principale des pièces françaises jusqu’en 1920. De 1898 à 1920, toutes les Semeuses sont en argent.
La fin de la Première Guerre Mondiale et le manque de numéraire en circulation ont raison de la Semeuse qui disparaît alors… pour ne réapparaître que le 1er Janvier 1960 sur les nouveaux Francs, remise au goût du jour par le Général de Gaulle, qui en fait le symbole de la nouvelle France de 1958.  Dès lors, elle ornera la plupart de nos pièces en Francs de la Ve République, et restera omniprésente sur les pièces jusqu’à aujourd’hui sur les centimes d’euros français. Les francs Semeuse à partir de 1960 sont en Nickel, hormis quelques essais, puis les euros Semeuse (10 Cents, 20 Cents et 50 Cents) de circulation sont en alliage dit « Or nordique ». On retrouve le motif de la Semeuse dans la série éponyme de la Monnaie de Paris rendant hommage aux grandes thématiques numismatiques de la France.

Découvrez ICI une sélection de Semeuse de différentes époques !

Les premiers millésimes de ces pièces sont recherchés VOIR UNE 1 FRANC SEMEUSE 1960

Category: 2 EUROS & EUROSEnquêteINFOS A NE PAS RATERMONNAIE DE PARISMONNAIE MAGAZINE +NumismatiqueOr et ArgentPièces

Tags: