essai

Pourquoi certaines pièces portent la mention « essai » ?

Certaines pièces portent la mention « essai ». Hormis cette particularité, elles sont identiques en tous points aux pièces de la même catégorie (taille, poids, inscriptions…). Seule cette mention spéciale diffère. Pourquoi ?

essaiEn fait, comme le nom de la pièce « essai » l’indique, il s’agit d’une pièce émise avant la « vraie » pièce, une monnaie de test. En effet, quand une frappe de pièce est validée par les autorités, que l’Institut émetteur est prêt pour la fabriquer en nombre, une première série est émise en quantité réduite pour vérifier que la future pièce sera parfaite. Cette série porte cette mention pour la différencier des monnaies qui seront frappées ensuite. Ces pièces « essai » sont donc souvent très rares, car peu d’exemplaires sont fabriqués, et dans des états de conservation proches du neuf. Elles restent très recherchées par les collectionneurs, et ont souvent une cote supérieure aux monnaies de la même catégorie en état neuf. Souvent, ces pièces « essai » restent dans les archives de l’Institut émetteur, même si des pièces arrivent néanmoins à circuler par le réseau des collectionneurs, pour la plus grande joie des numismates.
Avant chaque frappe de monnaie, on trouve donc une frappe « essai ». L’essai ne correspond pas au projet de la pièce, mais à la pièce adoptée au final et de façon officielle, et telle qu’elle est amenée à circuler par la suite. Malgré le fait qu’une pièce « essai » doit obligatoirement être suivie de la pièce de circulation, on trouve certaines pièces qui n’ont été frappées qu’en « essai », le projet n’ayant pas vu le jour. On peut citer par exemple une pièce de 1 Franc et une pièce de 5 Francs de 1874, frappées à l’effigie de Napoléon IV, et dont très peu d’exemplaires sont connus.

Category: INFOS A NE PAS RATERMONNAIE DE PARISNumismatiquePièces

Tags: