Nissan

Nissan Lez Ensérune

La collection du Jeton Touristique a le vent en poupe aussi bien en France qu’en Europe. Grâce à cette rubrique, nous vous proposons de découvrir un jeton dédié à un site touristique.

160Jeton4Caractéristiques techniques
> Diamètre : 34 millimètres
> Métal : cupro-alu-nickel
> Tranche : 2,5 millimètres
> Poids : 15,75 grammes

Situé à une dizaine de kilomètres de Béziers, dans la garrigue, le site archéologique de Nissan Lez Ensérune mérite le détour.

Après une première exploration au milieu du XIXe siècle, c’est au début du XXe que Félix Mouret fouille le site et fait des découvertes importantes, en particulier des céramiques, qui seront rassemblées dans une villa construite sur le site.

160Jeton5Ces découvertes montrent que le site a été occupé en permanence du VIe siècle avant J.-C. au Ier siècle après J.-C. Il s’est vraiment développé à partir du Ve siècle avant J.-C., début de la période dominée par les grecs, devenant un site d’échanges commerciaux. Puis les gaulois prennent la suite à partir du IIIe siècle avant J.-C. Détruit à la fin de ce siècle, il ne retrouvera une certaine activité qu’à partir de la construction de Narbonne par les romains en -118.

Il s’éteindra définitivement à la fin du Ier siècle après J.-C. Grâce aux fouilles qui ont été menées, on peut maintenant juger de l’importance qu’a eu ce lieu en se promenant sur le site et en visitant le musée qui renferme les découvertes faites tout au long des différentes fouilles.

160Jeton2Dès le départ de votre promenade sur le site qui positionné au sommet de la colline, est considéré comme un oppidium par les romains, ne manquez pas d’admirer le magnifique panorama qui s’offre à vos yeux.

Votre visite vous permettra de longer les différents lieux d’hébergement et d’arriver à l’ouest du site à la nécropole. Puis vous admirerez les silos qui sont une partie importante et ont contribué à la renomée de cet oppidium.

Le sol étant constitué de roches tendres formées de sédiments provenant de sables marins, des silos ont été creusés en grand nombre. De forme généralement ovoïde, on en compte près de 300 ce qui représente une capacité de stockage non négligeable. Contrairement à ce qu’ont pu penser les premières personnes qui ont fouillé le site, ces citernes n’avaient pas pour vocation de stocker de l’eau mais bien des céréales qui constituaient, alors, les réserves de denrées indispensables à la survie d’un groupe humain.

160Jeton3Vous terminerez votre visite enrichissante par un passage au musée ou vous retrouverez, au travers des céramiques et objets exposés, les influences des diverses populations qui se sont succédées à cet endroit. Bien évidemment avant de partir un détour par la boutique vous permettra d’acquérir le jeton de la Monnaie de Paris.

Mais avant de quitter ce lieu, je vous conseille d’admirer la vue splendide que l’on a sur l’étang de Montady où grâce à des canaux de drainage, l’eau est conduite au centre dans un collecteur ce qui explique la disposition en étoile des champs donnant ainsi au paysage un aspect de soleil qui est assez exceptionnel.

Retrouvez cette chronique dans “Le Jeton Touristique”, la Gazette de l’Association Jetons-Touristiques.com : http://www.jetons-touristiques.com/journal

Category: INFOS A NE PAS RATERJeton TouristiqueMONNAIE MAGAZINE +

Tags: