Muséoscope du Lac - Barrage de Serre -Ponçon

Muséoscope du Lac – Barrage de Serre -Ponçon

La collection du Jeton Touristique a le vent en poupe aussi bien en France qu’en Europe. Grâce à cette rubrique, nous vous proposons de découvrir un jeton dédié à un site touristique.

158Jeton2Caractéristiques techniques
> Diamètre : 34 millimètres
> Métal : cupro-alu-nickel
> Tranche : 2,5 millimètres
> Poids : 15,75 grammes

Parfois l’homme modifie profondément la nature. Pour vous en rendre compte, il faut venir visiter le Muséoscope du Lac au Barrage de Serre -Ponçon dans les Hautes-Alpes.

Dans cette région passe la Durance, considérée comme une rivière dévastatrice ayant créé de nombreux dégâts en 1843 et 1856. A cette époque l’idée d’un barrage commence à être évoquée mais ce n’est qu’en 1912 que l’ingénieur Ivan Wilhelm publie un ouvrage montrant la nécessité de réguler le cours de la rivière et de constituer une réserve d’eau permettant d’irriguer les cultures.

158Jeton1Il faudra attendre 1955 pour voir démarrer les travaux. Les besoins en énergie étant criants au sortir de la guerre, EDF décide d’implanter un barrage ayant comme vocation première la production d’électricité. Bien évidemment, ce barrage servira aussi à dompter la rivière et constituera une réserve d’eau.

Mais le site choisi, Serre-Ponçon, ne permet pas de construire un barrage en béton car le fond rocheux est trop bas, enfoui sous les alluvions. Il faudra donc construire un barrage en terre. Cette technique présente l’avantage de résister aux tremblements de terre ce qui est nécessaire puisque l’emplacement se situe en zone sismique.

C’est alors un chantier gigantesque qui se met en place. Il a fallu d’abord construire deux galeries pour détourner le cours de la Durance. Puis 3000 ouvriers se relaieront sans arrêt de 2 heures à 22 heures avec des véhicules gigantesques permettant de déplacer les quantités phénoménales d’argile et de pierre.

L’ouvrage terminé est imposant : largeur de 650 mètres à la base et de 9,35 mètres cent vingt-trois mètres plus haut. Il est long de 600 mètres. L’altitude du lac varie entre 722 et 780 mètres.

158Jeton3Mais au delà de ces chiffres, il y a une histoire. Celle des villages engloutis et de ces personnes qui ont dû abandonner leurs maisons et refaire une vie ailleurs. Très bien restituée par les films que vous pourrez voir lors de votre visite du Muséoscope, vous resterez imprégnés par cette tranche de vie qui a été terrible pour de nombreux habitants des villages submergés.

Profitant de cette construction, François Villiers réalisera le film « L’eau vive » de Jean Giono qui raconte l’histoire d’une jeune fille prisonnière dans une cave pendant la montée des eaux du barrage.

158Jeton4S’il est agréable aujourd’hui de profiter de ce lac et des nombreuses activités touristiques qui se sont développées tout autour, il ne faut pas manquer de visiter le Muséoscope qui, au travers de maquettes, de films, de documents, vous fera revivre cette période qui a été une grande avancée technologique permettant la production d’électricité et la préservation des sites en période de crues.

N’oubliez pas de passer par la boutique où de nombreux ouvrages vous attendent ainsi que le jeton touristique de la Monnaie de Paris qui restera un souvenir d’une visite passionnante.

www.museoscope-du-lac.com

Retrouvez cette chronique dans “Le Jeton Touristique”, la Gazette de l’Association Jetons-Touristiques.com : www.jetons-touristiques.com/journal

Category: INFOS A NE PAS RATERJeton TouristiqueMONNAIE MAGAZINE +

Tags: