La numismatique Euro : une richesse thématique difficilement égalable !

[ EUROS ] CONSEILS COLLECTION par Serge Wiotte

La numismatique Euro : une richesse thématique difficilement égalable !

LA MONNAIE EURO fait référence à tous les pans de l’histoire de l’Humanité, du moins principalement en Europe, elle est d’une richesse incroyable. Il est en effet très plaisant de l’étudier dans sa globalité, mais tant cette collection est pléthorique, il est plus raisonnable de l’apprécier par thèmes.

Certaines monnaies font référence à la préhistoire, l’antiquité, le moyen-âge, l’époque contemporaine, moderne, la conquête spatiale est même abordée. On peut également noter que malgré tous les efforts de la Commission Européenne pour imposer des thèmes laïcs, il est souvent fait référence à la religion.

Chacun peut donc en fonction de ses centres d’intérêts personnels, se lancer dans une recherche analytique de la monnaie euro.

Toutes les possibilités sont donc permises, l’une d’elles consiste à prendre comme thème les grandes étapes de l’histoire de l’Humanité. A l’intérieur de celles-ci, on y trouve l’homme et ses découvertes, inventions et réalisations, qu’elles soient artistiques, architecturales, scientifiques, médicales, également guerrières, etc…

L’Euro n’a que 15 ans, pourtant cette monnaie est déjà d’une richesse numismatique impressionnante. Il est même impossible à ce jour d’imaginer ce que sera le panorama de la collection, ne serait-ce que dans dix ans.

LES ANTIQUITÉS GRECQUES ET ROMAINES DANS LA NUMISMATIQUE EURO

La civilisation gréco-romaine est certainement la plus représentée dans la production des monnaies euro. Nous n’aurons pas la prétention de donner une liste exhaustive de toutes les monnaies, qu’elles soient circulantes communes ou de collection (frappes nationales), tant la liste est imposante. Un livre y suffirait-il ? Déjà, nous allons le voir, les cas sont divers et variés si on va au bout de l’idée, mais toujours en relation avec le thème.

Notre seule ambition est de donner envie de faire cette recherche et par quelques exemples en faciliter la démarche. Là aussi les exemples ne sont qu’un point de départ qu’il conviendra d’enrichir et ensuite de classer ces « sous-thèmes » en fonction de l’importance qu’ils représentent dans la construction de notre Europe des peuples.

LES LIENS DIRECTS AVEC L’ÉPOQUE, SUR LES PIÈCES CIRCULANTES

L’Autriche sur sa 2 euros commémorative 2018, nous présente la déesse Athéna, devant un bâtiment à la façade Hellénique.

Chypre : 10, 20 et 50 cents, bateau antique.

Espagne : 2 euros commémorative 2016, Aqueduc de Ségovie, témoin des connaissances et réalisations architecturales de l’antiquité.

Grèce : 1 cent et sa Trière Athénienne, la 1 euro Chouette tétradrachme d’Athènes ou la 2 euros et l’enlèvement d’Europe par Zeus, la 2 euros commémorative 2004 pour les Jeux Olympiques d’été, 2010 La bataille de Marathon, 2013 Académie de Platon, 2017 Le site de Philippes, pour les circulantes.
  

Italie : 5 cent Colisée, 10 cents Vénus, les 2 euros commémoratives 2016 Plaute, 2017 Tite Live.

Slovénie : 2 euros commémorative 2015 dédiée à Emona la cité Romaine, aujourd’hui Ljubljana.

Vatican : 2 euros commémorative 2008, L’année de St Paul et la 2 euros commémorative 2017, St Pierre et St Paul, contemporains de l’époque antique Paul étant citoyen romain.

LES LIENS DIRECTS AVEC L’ÉPOQUE, SUR LES MONNAIES POUR COLLECTIONNEURS

Les commémorations liées à ce pan de notre histoire sont légions, la Grèce et l’Italie bien sûr, mais pas seulement. Quelques exemples :

L’Allemagne dont certaines villes, dans la série des 100 euros dédiée aux sites classés par l’UNESCO, ont été des places fortes Romaines.

L’Autriche et ses 50 euros 2000 ans de christianisme, plus tard sa série des 20 euros Rome sur le Danube.

La Belgique et sa 20 euros 2015, dédiée à la mythologie grecque : L’enlèvement d’Europe.

Chypre en 2015 frappe une 5 euros dédiée à Aphrodite, la déesse grecque de l’amour et de la sexualité.

L’Espagne présente en 2008 une nouvelle série intitulée Joyaux de la numismatique, dans laquelle bien évidemment cette époque est couverte, on trouve entre autres une 10 euros dédiée à la Drachme d’argent grecque, une 20 euros Aureus Romain de l’Empereur Auguste, une 10 euros présentant le Shekel en argent à l’éléphant de Carthage, vestige des guerres puniques.

La France, la Monnaie de Paris avec sa Vénus de Milo, ou son Aphrodite est en plein dans le sujet. Cependant en général elle ne fait pas directement référence à l’époque antique et à l’apport de la civilisation romaine sur son territoire. Cependant elle propose tout de même sa série dédiée à Hercule ou encore celle dédiée à Europe, ses références historiques sont plus tardives avec les thèmes 1500 ans d’histoire de France ou les monnaies françaises. L’époque romaine est quand même abordée sous forme de clin d’oeil en 2007, avec sa série Astérix le Gaulois, plus tard sa série Les héros de bandes dessinées et Astérix, ou encore Astérix dans la série Les valeurs de la République.

La Grèce on s’en doute fait référence à son passé antique tous les ans depuis 2003, à l’exception de 2009. Même si cette année-là en commémorant L’année Internationale de l’Astronomie, il y avait probablement une arrière-pensée historique. Le ciel a été scruté par nombre de civilisations précédentes, mais on retiendra tout de même que les études menées dans l’Antiquité par les Grecs apportèrent des précisions très importantes sur le référencement des constellations et étoiles.

Quoi qu’il en soit, jeux Olympiques, sites et architecture antiques, mythologie et ses Dieux, Bataille de Marathon, culture grecque (théâtre et comédie, médecine, philosophie…), Académie de Platon, en complément de tout cela, le passé plus récent est quand même abordé.

L’Italie a proposé sur plusieurs millésimes, une belle série sur L’Europe des Arts, avec à l’avers un bateau antique et sur certains revers un dessin évoquant cette période de l’Histoire. Puis aussi une belle série sur L’Italie des Arts, avec des avers et revers, sur cette période. En 2014 une 10 euros pour l’Empereur Auguste. En 2017 la 10 euros dédiée à l’Empereur Adrien, ou en 2018 avec sa 20 euros dédiée à l’Arc de Triomphe de Trajan. Nombre de monnaies ont un dessin à origine « antiquité romaine », même si le thème commémoré n’est pas celui du dessin. Nous voulons par exemple signaler le discobole sur le revers de la monnaie dédiée au 100e anniversaire du comité olympique italien, l’enlèvement d’Europe sur le revers de la 5 euros Présidence du conseil de l’U.E., l’avers de la 5 euros 2009 dédiée aux Mondiaux de natation, qui représente une statue antique du Tibre, etc… Bref l’Italie fait amplement référence à son passé antique, sur ses monnaies Euro.

Le Luxembourg en 2004 avec la 10 euros dédiée au Masque de Hellange (une visière de casque d’apparat, en laiton coulé, Romain) une pièce remarquable de l’art antique Romain.

Monaco propose également une monnaie ayant un rapport avec cette partie de l’Histoire avec sa 10 euros 2014 présentant Hercule tirant à l’arc, qui correspond à l’Héraclès l’un des héros les plus vénérés de la Grèce antique.

Le Portugal nous propose une 10 euros 2007 dédiée au Marathon et une 20 euros 2015 dédiée à Viriate (Viriathus en latin).

Saint-Marin fait référence à la période en 2008 avec une 20 euros et une 50 euros ayant pour thème Les découvertes des cultures villanovienne et romaine, une 10 euros 2014 pour le 2000e anniversaire du début des travaux du pont de Tibère à Rimini.

Le Vatican propose en 2008, une 20 euros nommée le Torse du Belvédère, portant la signature du sculpteur Athénien Apollonios, en 2009 une 50 euros dont la gravure reprend une sculpture de la Grèce antique intitulée Groupe de Laocoon, qui est également sur la 2 euros commémorative nationale 2018, en 2010 une 10 euros présentant l’Apollon du Belvédère, sculpture attribuée à Léocharès et une 50 euros reprenant la sculpture en marbre blanc intitulée Auguste de Prima Porta, elle-même copiant une statue en bronze de l’Empereur réalisée 20 ans av J.-C., en 2011 St Pierre est évoqué sur une 20 euros et 50 euros, en 2012 c’est St Paul sur une 20 euros et 5 euros.

Voici les principales références à cette époque, que différents pays ont choisi de graver sur leurs monnaies. Cependant, pour l’instant, certains autres pays ont fait le choix de se référer à la partie la plus récente de leur Histoire.

DES ÉVOCATIONS INDIRECTES LIÉES À L’ÉPOQUE

Nous devons à la civilisation antique grecque, le développement de la philosophie, l’art, la science. Que ce soit par le commerce ou par le glaive, la civilisation gréco-romaine se répandra sur tout le bassin méditerranéen et même au-delà. Si on y ajoute le christianisme, qui prendra sa place dans l’espace de la conquête romaine et ses grandes réalisations, nous avons là les fondements de l’Europe. Pour s’en convaincre il suffit simplement d’ajouter à ce que nous avons répertorié précédemment, tous les symboles que l’on peut trouver sur nos euros et qui ont pour origine cette période.

LES ARTS

On pense immédiatement aux écrits, sculptures, peintures, mosaïques grecques, mais qui ont aussi été des modèles largement copiés, par bien des artistes et auteurs, au cours des siècles suivants, ou qui les ont pour le moins inspirés.

Les déesses que l’on retrouve sous forme allégorique, en sont un exemple. En premier lieu

toutes les monnaies dédiées à Europa ou portant son effigie ; la Semeuse historique d’Oscar Roty, de par son expression gestuelle se rapproche de la grâce des statues, ou peintures de Ménades ou Bacchantes, en est un autre exemple ; ou encore Marie-Thérèse d’Autriche, le Mint nous la présente sous les traits d’une Minerve armée ou encore symbolisant la justice, portant une balance de Thémis et désignant un texte de loi indissociable de l’organisation de la société romaine antique.

Les Olympiades sont également largement présentes dans l’art grec et sont très souvent le thème de monnaies euro. C’est aussi un thème auquel il n’est pas choquant d’associer Pierre de Coubertin et les Jeux Olympiques et Paralympiques modernes, qu’ils soient d’été où d’hiver.

La couronne, qui était destinée aux vainqueurs chez les Grecs et les Romains même si elle avait un caractère plus militaire chez eux, très souvent visible sur les euros, est un thème à elle seule.

La torche olympique en est également un symbole fort et vu aussi sur les euros.

Le théâtre est aussi indissociable de la civilisation gréco-romaine.

Au temps de Rome, l’Atellane, catégorie du théâtre latin héritier du théâtre antique grecque (fabula), joué à l’origine en langue osque, consiste en une farce bouffonne qui reposait principalement sur l’improvisation. Mais très codifiée avec plusieurs rôles fixes portant masque, apparaît parfois un rôle supplémentaire qui évoque Polichinelle. C’est l’origine de la commedia dell Arte, qui inspirera bien plus tard nombre d’auteurs que l’on retrouve également, eux ou leurs oeuvres sur les monnaies euro.

LA SCIENCE,

LA PHILOSOPHIE

On pense à l’académie, le lycée, l’école antique, ces lieux où naissent différentes idéologies, où se développent la recherche et la transmission du savoir. Les philosophes issus de différents courants de pensées, ont en commun la réflexion sur l’homme, mêlant délibération innovante et démarche méthodologique. Ces intellectuels ont fortement inspiré la Rome de l’époque, qui n’a eu de cesse que d’échanger et de mettre en pratique certaines de ces conclusions, la démocratie par exemple. L’intelligence, non plus seulement à des fins guerrières ou alimentaires, mais aussi au service de la société.

L’ARCHITECTURE

Les monnaies euro peuvent se classer en deux groupes :

Les monnaies représentant des vestiges de l’époque.

Les monnaies qui portent un dessin ayant une origine antique, colonne torique, 

théâtre, aula, fronton d’édifice, de temple, amphithéâtre… Le sigle de l’UNESCO en est un exemple. Y sont associés les arcs de triomphe, portes. Le gros oeuvre, aqueducs, ponts, voies de circulation, géographie urbaine…

LES SYMBOLES

La monnaie euro est une monnaie très récente et pourtant déjà très riche, les symboles numismatiques, historiques, etc… y sont légion, on y trouve :

Des frises de perles, déjà présentes sur les monnaies antiques, des frises géométriques grecques…

La branche d’olivier, seule ou associée à la colombe. Parfois c’est l’arbre tout entier qui est gravé comme celui de la Déesse Athéna qu’elle fit pousser sur l’acropole, pour être élue protectrice d’Athènes, alors qu’elle était opposée à Poséidon.

L’aigle symbole de Jupiter, qui était l’un des animaux le plus utilisé comme emblème, en haut d’un pic et porté par un Aquilifer, devant les légions romaines.

L’écu, descendant direct du clipeus, bouclier du combattant romain, ancêtre du scutum qui deviendra l’emblème de la légion romaine.

Le drapeau ou étendard (vexillum), en étoffe.

Ce sont des symboles que l’on retrouve aussi bien sur les monnaies circulantes, que de collection.

Les marques sur le christianisme sont présentes également sur bien des monnaies euro, bien que la Commission Européenne soit très regardante à ce que les symboles ne soient que laïcs. Ce thème de collection se matérialise par nombre de détails gravés, en premier lieu les douze étoiles d’un drapeau européen qui serait d’influence mariale, de plus le Vatican fait même de la promotion en émettant des monnaies évoquant la commémoration d’évènements à caractère religieux.

UNE SOCIÉTÉ PAS SI ANTIQUE QUE CELA !

Pythagore est considéré dans la tradition occidentale comme le premier adepte du végétarisme de l’Humanité, Plutarque végétarien lui-même une partie de sa vie, développera plus tard une argumentation rationnelle, qui aura une influence certaine sur Montaigne, Rousseau, etc… Une piste pour créer par exemple une catégorie, moderne et dans l’air du temps, dans la thématique la Faune domestique dans les euros.

Ce n’est qu’un aperçu de ce qui peut mobiliser à collectionner la monnaie euro, on prête à celle-ci encore une longue vie et donc découvrir encore d’autres aspects de l’antiquité, une société autrement plus subtile nous l’avons vu et ceci grâce à l’inventivité des artistes et décideurs des Hôtels des Monnaies.

L’idée n’était pas de retracer l’historique des antiquités grecques et romaines et d’y associer les monnaies évoquant celles-ci, mais bien modestement de chercher à remonter à l’origine de tous ces dessins et symboles gravés sur les monnaies euro.

Category: INFOS A NE PAS RATER