étrennes

D’où viennent les étrennes ?

Les fiches techniques donnent de précieux renseignements sur la monnaie, son histoire ses coutumes, ses pratiques et ses traditions… La culture numismatique est importante, elle va de pair avec la collection. Elle nous permet de pouvoir saisir toute la richesse et la profondeur de la numismatique. En cette période de fêtes, certains vont recevoir les fameuses « étrennes », don d’argent traditionnel que l’on reçoit à chaque début d’année. Mais d’où vient cette tradition ancestrale ?

© Par François BLANCHET

C’est une coutume. A chaque début d’année, de nombreux enfants reçoivent leurs étrennes, qui prennent souvent la forme de quelques pièces de monnaie ou d’un petit pécule financier. Si cette tradition est entrée dans les mœurs depuis des décennies, il est intéressant de s’intéresser à son origine. Contrairement aux idées reçues, il faut remonter très loin dans le temps pour trouver l’origine des étrennes. Selon les historiens, ce sont les premiers Romains qui seraient à l’origine de cette tradition monétaire. Ainsi, Tatius, Roi des Sabins, qui régnait à l’époque de Romulus (VIIe siècle avant Jésus-Christ) apprécia un cadeau qu’on lui fit à l’occasion du premier jour de l’année. Il décide d’autoriser et de répandre cette coutume, en lui donnant le nom de Streniae, car on lui avait offert des rameaux cueillis dans le bois consacrée à la déesse Strena. Ceci donna ensuite le mot estrène, puis étrennes, qui bien que féminin est souvent utilisé au pluriel.

La coutume se développa alors, et il fut de tradition d’offrir des présents à sa famille pour célébrer chaque début d’année. Le tout accompagnés d’un souhait de bon présage pour l’an qui commence. Toutes ces croyances devaient permettre d’assurer une année favorable et sans soucis. Les Romains s’échangeaient de la nourriture (miel, fruits…), des fleurs, des végétaux… et finalement des monnaies, symbole de la gloire de Rome. Sous l’Empereur Auguste (Ier siècle avant Jésus-Christ), la population est invitée, en guise d’étrennes à donner ses offrandes à l’Empereur, qui en retour, donne également des cadeaux aux romains. Cette tradition perdure avec les Empereurs suivants. Les étrennes s’ancrent solidement dans les festivités du nouvel an.

Les cadeaux à Noël, les étrennes à la nouvelle année

Avec le temps, chaque pays développe sa tradition des étrennes, en tentant toujours de la différencier de la fête religieuse de Noël, correspondant à la naissance de Jésus-Christ (la date du 25 Décembre n’ayant été fixée qu’en l’an 506). Les étrennes demeurent donc une tradition païenne, à laquelle les autorités religieuses ont tenté de s’opposer de nombreuses fois dans l’histoire. En France, cette tradition a connu une période florissante, même si elle perd aujourd’hui un peu de sa superbe après presque trois millénaires d’existence. Ainsi, au XXe siècle, la tradition des étrennes a connu une ferveur importante. Elle voyait des familles entières s’échanger certes des monnaies, mais aussi des vêtements, de la nourriture, du vin, des chaussures… Petit à petit, la forte tradition familiale de Noël et sa ronde de cadeaux a supplanté celle des étrennes, même si de nombreux enfants reçoivent encore une pièce en début d’année, de leurs parents, grands-parents ou famille proche.

Faites perdurer la tradition des étrennes ! A l’image des romains de l’Antiquité, offrez à vos proches une pièce de monnaie en cette période de fêtes. Peut-elle traversera t-elle le temps pour être léguée aux générations futures ? Vous contribuerez ainsi à développer la numismatique tout en faisant perdurer une tradition historique généreuse vieille de 3000 ans.

 

Retrouvez toutes nos offres spéciales Fêtes de fin d’Année ICI

Category: BILLETSEUROINFOS A NE PAS RATERNOUVEAUTÉSNumismatiqueOr et ArgentPiècesTrésorVoyage numismatique

Tags:

Article by: La Rédaction