DE LA VERTU ÉCOLOGIQUE DES PIÈCES DE CUIVRE

DE LA VERTU ÉCOLOGIQUE DES PIÈCES DE CUIVRE

Après plusieurs heures de fonctionnement, ou quand plusieurs programmes tournent simultanément, le constat est souvent le même : le ventilateur de l’ordinateur s’emballe pour tenter de refroidir une machine qui commence à chauffer.
Poussée dans ses derniers retranchements, la ventilation est souvent peu efficace et l’ordinateur surchauffe, pouvant même parfois causer des brûlures.
Afin d’éviter ce phénomène, un japonais a récemment eu l’idée de recourir au cuivre présent dans les pièces de monnaie. En posant, au-dessus du clavier de son ordinateur portable, des pièces composées majoritairement de cuivre, il semble en effet possible de réduire significativement la chaleur émise par l’ordinateur.

En effet, le cuivre est un matériau reconnu pour son excellente conductivité thermique. Grâce aux lois thermodynamiques, les pièces de cuivre vont absorber et accumuler la chaleur émise par l’ordinateur, qui en temps normal provoquerait sa surchauffe. En revanche, faites attention !
Malgré les apparences, les pièces de 1, 2 et 5 centimes d’euro sont en fait pauvres en cuivre. Elles sont composées majoritairement d’acier et sont seulement recouvertes d’une fine couche de cuivre, leur donnant cette couleur rouge vif si caractéristique. Choisissez plutôt les pièces de 10, 20 et 50 centimes d’euro, idéales pour tenter l’expérience puisqu’elles sont composées à 89 % de cuivre. Celles de 1 et 2 euros peuvent également faire l’affaire puisqu’elles en contiennent 75 % .

Category: MONNAIE MAGAZINE +NumismatiqueOr et ArgentPiècesTous les articles