2 euros Simone Veil (France) et Mai 1968 (Belgique)

La France et la Belgique viennent de voir paraître au journal officiel de l’Union européenne leur deux prochaines pièces commémoratives consacrées à Simone Veil et à Mai 1968.

Simone Veil et Mai 1968

Annoncée pour mai-juin 2018, la pièce consacrée à Simone Veil devrait être émise à 15 millions d’exemplaires. Le dessin représente un portrait de Simone Veil, icône dans la lutte pour les droits des femmes. Simone Veil, née Jacob, est décedée en juin 2017 à l’âge de 89 ans. Survivante des camps d’Auschwitz, elle est devenue l’un des acteurs les plus importants de la construction européenne. Elle a été le premier président élu du Parlement européen de 1979 à 1982. Elle s’est battue pour la dépénalisation de l’avortement, et la loi qui porte son nom a été votée en 1975. Elle est entrée à l’Académie française en 2008. On retrouve sur son col son numéro de déportation ainsi que le Parlement européen en arrière-plan. Son nom, ses dates de naissances et de décès ainsi que la date de la loi sur l’avortement apparaissent également. L’émission de cette pièce devrait précéder de quelques semaines l’entrée au Panthéon de Simone Veil qui est prévu le 1 juillet 2018. 

Retrouvez les 2 euros commémoratives de 2018 ICI ! 

 

Mai 1968 et Simone Veil

 

La Belgique a choisi de marquer les 50 ans des événements de Mai 1968 par l’émission d’une pièce de 2 euros à 260 000 exemplaires. Bien que souvent asocié à la France, au Mexique, au Japon ou à la Tchécoslovaquie, les manifestations de 1968 n’ont pas épargnées la Belgique qui fut un des seuls pays à connaitre un changement de gouvernement dès le mois de juin.  Le dessin représente des étudiants tenant à la main un tract et un drapeau. Il fait référence aux manifestations d’étudiants organisées en Belgique en lien avec les bouleversements de mai 1968. Ces événements importants au niveau national ont influencé la politique nationale belge et les réformes gouvernementales successives il y a maintenant 50 ans. Derrière eux, se trouve un bâtiment symbolisant les universités qui furent les points de départ de ce mouvement. On retrouve sur la pièce la marque d’atelier d’Utrecht (Pays-Bas), le caducée de Mercure, de même que la marque du maître belge, qui est les armoiries de Herzele. L’année d’émission 2018 et le code pays BE figurent également dans la partie gauche de la pièce, tout comme les initiales LL de M. Luc Luycx, qui a conçu le dessin de la pièce.

Retrouvez Monnaie Magazine près de chez vous ICI !

Category: 2 EUROS & EUROSActualitéEUROINFOS A NE PAS RATERMONNAIE DE PARISMONNAIE MAGAZINE +NOUVEAUTÉSNumismatiquePiècesTrouver Monnaie Magazine

Tags: